Startup-agenda

Egypte : le président al-Sissi appelle à renforcer les compétences numériques et les start-up pour accélérer la transformation numérique du pays.

Egypte : le président souhaite une plus grande attention au développement des compétences numériques et aux start-up
nuru cover
Nuru
Introduction La République démocratique du Congo (RDC) est le deuxième pays le plus grand d’Afrique...
Détails

Article écrit par

Le gouvernement égyptien a fait de la transformation numérique centrée sur le citoyen un facteur clé de son développement. Dans cet objectif, Le Caire multiplie les investissements dans le secteur des technologies de l’information et de la communication (TIC) pour créer une économie numérique compétitive, diversifiée et inclusive.

Le président de la République arabe d’Egypte, Abdel Fattah al-Sissi, a récemment appelé son gouvernement à fournir tout le soutien nécessaire pour construire et développer les capacités de la jeunesse égyptienne, soutenir les start-up et encourager leur expansion dans le secteur des TIC. Le président a également souligné l’importance de l’automatisation des procédures administratives et gouvernementales pour aider les citoyens et réduire les coûts, les efforts et le temps.

Le pays a considérablement progressé dans le domaine du numérique ces dernières années, grâce à sa stratégie « Egypte numérique ». Cette stratégie a permis la mise en place de projets tels que les « clubs numériques de l’Egypte », les centres d’innovation numérique, le développement des bureaux de la poste égyptienne, des bureaux d’enregistrement des biens immobiliers, des parcs technologiques et des écoles de technologie appliquée dans tout le pays.

A lire aussi  Ingenious City connecte les entrepreneurs congolais à l'expertise de l'OCC lors d'une Talk Session

En juillet 2022, le gouvernement avait annoncé un budget de 6 025 milliards de livres égyptiennes (319,1 millions USD) pour mettre en œuvre des projets de transformation numérique et de cybersécurité dans l’exercice 2022-2023. 5 400 milliards EGP seront consacrées à des projets de transformation numérique et au développement des compétences numériques.

Ces initiatives et efforts font partie de la Vision 2030 de l’Egypte et de sa stratégie de transformation numérique, qui visent à renforcer le développement économique et social dans tous les secteurs et à faire du pays un pôle numérique d’excellence en Afrique.

En somme, l’Egypte cherche à accélérer sa transformation numérique en investissant massivement dans les TIC et en encourageant le développement des compétences numériques et des start-up. Le pays est bien parti pour devenir un leader régional en matière de technologie et d’innovation.

A lire aussi  L'Africa Women Impact Forum : Favoriser l'entrepreneuriat féminin grâce au numérique

Article écrit par

Retour en haut